المنتدى المغربي للرياضيات و العلوم التعليمية
مرحبا بكم
Bienvenue
A.Ftassi

l'iformatique

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل

l'iformatique

مُساهمة  assia في الجمعة نوفمبر 28, 2008 7:29 am

l'informatique


L'informatique (information automatique) désigne l'automatisation du traitement de l'information par un système, concret (machine) ou abstrait (on peut parler d'automate). Dans son acception courante, l'informatique désigne l'ensemble des sciences et techniques en rapport avec le traitement de l'information. Dans le parler populaire, l'informatique peut aussi désigner à tort ce qui se rapporte au matériel informatique (l'électronique), et la bureautique.

À ce sujet on attribue une phrase à Edsger Dijkstra qui résume assez bien cela :

« L'informatique n'est pas plus la science des ordinateurs que l'astronomie n'est celle des télescopes.
(en anglais : Computer science is no more about computers than astronomy is about telescopes.) »

La discipline scientifique désignée par le terme informatique fait partie des sciences formelles comme les mathématiques ou la logique. Aujourd'hui, la distinction entre ces trois disciplines est floue, mais l'on peut identifier l'informatique à travers les principales questions abordées :

* qu'est-ce que le calcul ?
* que peut-on calculer ?
* comment calculer efficacement ?
* comment décrire un algorithme de calcul ?
* comment représenter un certain objet pour pouvoir le traiter?

On peut trouver des racines à la science informatique dans de nombreux domaines anciens des mathématiques (systèmes de numération, division euclidienne, construction à la règle et au compas, etc). Cependant, la discipline n'a émergé qu'à partir des années 1930 à travers une série de travaux fondateurs[1][2][3] (Church, Gödel, Herbrand, Kleene,Turing) qui ont abouti à la première formalisation générale de ce qu'est le calcul. La force de cette formalisation est de faire converger plusieurs points de vue vers une même et unique notion :

* un point de vue mécanique avec les machines de Turing universelles qui constituent un véritable modèle d'ordinateur (améliorable en termes d'efficacité, mais toujours valable aujourd'hui en termes de capacités),
* un point de vue fonctionnel avec le lambda-calcul qui a donné naissance à de nombreux langages de programmation,
* un point de vue arithmétique avec les fonctions récursives qui a notamment permis de relier la notion de calcul au raisonnement mathématique (voir à ce sujet le théorème d'incomplétude de Gödel).

Ces trois points de vue donnent un sens très général à la notion de calcul et la thèse aujourd'hui largement acceptée est qu'elle capture tout traitement réalisable mécaniquement.

Le second acte de naissance de l'informatique est bien entendu la réalisation concrète des premiers ordinateurs dans les années 1940, puis le développement de leur fabrication avec l'avènement de l'électronique numérique pour en faire aujourd'hui un domaine technologique à part entière. Il s'agit bien d'un second acte de naissance car, si les capacités intrinsèques des ordinateurs actuels sont les mêmes que celle du modèle théorique des années 30, leur rapidité de traitement, leur coût (financier, mais aussi en termes de place, de ressources nécessaires, etc), leur longévité et leur fiabilité ont été considérablement améliorés, ouvrant un vaste champ de possibilités auparavant impensables.

Des professions aussi diverses que concepteur, analyste, développeur, responsable d'exploitation, ingénieur système, technicien de maintenance matérielle ou logicielle, chercheur en informatique ou directeur d'un centre de calcul, relèvent du domaine de l'informatique. Néanmoins, le terme informaticien désigne le plus souvent ceux qui conçoivent, déploient et mettent en œuvre des solutions.
avatar
assia
زائر


الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة


 
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى